Chaque jour, chaque minute, chaque seconde

Samedi je distribuais des flyers pour gagner un peu d’argent quand tout d’un coup j’eus une révélation: “Je ne suis pas à ma place ici.”
Ma place est dans mon atelier à peindre, ma place est dans un parc à respirer ou dans un théâtre à danser. Aie le courage d’être qui tu es Juliette. Tu es une grande âme. Tu as de merveilleuses choses à réaliser sur Terre dans cette vie. Chaque jour est une occasion d’être qui tu es, chaque jour est une occasion d’agir, de parler, de penser en accord avec qui tu es au fond de toi. La louve qui bondit pour créer, la louve qui protège ses petits, la louve qui se lave avec soin, la louve qui fait de chaque geste un acte sacré.

Plus tard, dans le métro, j’ai rencontré un musicien qui jouait du didjeridoo. Ces sons venus d’outreterre qui résonnent comme le gong d’un dieu vivant. Il m’a assigné un espace à cinq mètres devant lui, m’a incité à fermer les yeux et a soufflé pour moi le chant de la terre à l’état pur. Pendant ces minutes hors de l’espace et du temps, j’ai vu des corps roulant, des corps jetant, des corps vivant par le feu et l’action. Et moi, derrière, qui peignait au rythme de la vie jaillissant autour de moi.

Le retour soudain au silence m’exhorta à ouvrir les yeux. Je me jetai sur lui pour le remercier. J’émis le souhait de danser au son de la terre à nouveau.

Dimanche, en début d’après-midi, Vincent me dit qu’il va danser ce soir. Dance of Gratitude and Awareness. Ce soir je distribue des flyers et l’envie de danser me submerge comme une essence inconditionnelle. Sur quelle musique? Des percussions! Je fonce, je trouve quelqu’un pour me remplacer, on prend trois bus avec Vincent pour lui apporter les flyers, quatre autres bus pour finalement arriver à destination: L’église Saint Peter au Sud d’Elephant and Castle.

Devinez quels instruments il y avait ce soir-là exceptionnellement? Des percussions, des tambours, une flûte et… un didjeridoo! Trois heures de danse terrienne avec l’intention de remercier! Plus d’une trentaine de personnes dans un mouvement de liberté et de conscience! Un régal pour le corps et pour l’âme! Merci Elie et Simon!

Faites des voeux et remerciez!
La vie est bien faite: elle exauce tous les souhaits!

Doga, Dance of Gratitude and Awareness, every 1st Sunday of the month:
The Crypt, St Peter’s Church, Liverpool Grove
near Elephant & Castle, SE17
http://www.meetup.com/Dance-of-Gratitude-and-Awareness/

Giuseppe Nieddu (the musician I met in the tube),
Didjeridoo player and italian actor:
www.beppenieddu.com

Published by

JulietteJeanclaude

Juliette Jeanclaude is painting the wolf inside people and sharing her quest for awareness in her creative blog.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *